Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Femmes   Pratique    Le Burkina Faso    Publicité
  DOSSIERS
Comment faire de la publicité sur aouaga.com?

Accueil
News
Dossiers
Faits divers

Faits divers

Dernières photos
Un camion benne a fini sa course dans un caniveau de l`Avenue de l`Union européenne à Bobo-Dioulasso le 18 septembre 2014
.

Voir la photo Un camion benne a fini sa course dans un caniveau de l`Avenue de l`Union européenne à Bobo-Dioulasso le 18 septembre 2014
.

Voir la photo Un camion benne a fini sa course dans un caniveau de l`Avenue de l`Union européenne à Bobo-Dioulasso le 18 septembre 2014
.

Voir la photo Un camion benne a fini sa course dans un caniveau de l`Avenue de l`Union européenne à Bobo-Dioulasso le 18 septembre 2014
.

Voir la photo
Un camion benne a fini sa course dans un caniveau de l`Avenue de l`Union européenne à Bobo-Dioulasso le 18 septembre 2014
.

Voir la photo
Ouaga 2000 : un camion-remorque tombe de l`échangeur
Samedi 19 juillet 2014. Ouagadougou. Un camion-remorque transportant 40 tonnes de ciment est tombé de l`échangeur de Ouaga 2000 et blessé grièvement ses 6 occupants.

Voir la photo
Ouaga 2000 : un camion-remorque tombe de l`échangeur
Samedi 19 juillet 2014. Ouagadougou. Un camion-remorque transportant 40 tonnes de ciment est tombé de l`échangeur de Ouaga 2000 et blessé grièvement ses 6 occupants.

Voir la photo
Ouaga 2000 : un camion-remorque tombe de l`échangeur
Samedi 19 juillet 2014. Ouagadougou. Un camion-remorque transportant 40 tonnes de ciment est tombé de l`échangeur de Ouaga 2000 et blessé grièvement ses 6 occupants.

Voir la photo
Ouaga 2000 : un camion-remorque tombe de l`échangeur
Samedi 19 juillet 2014. Ouagadougou. Un camion-remorque transportant 40 tonnes de ciment est tombé de l`échangeur de Ouaga 2000 et blessé grièvement ses 6 occupants.

Voir la photo
Ouaga 2000 : un camion-remorque tombe de l`échangeur
Samedi 19 juillet 2014. Ouagadougou. Un camion-remorque transportant 40 tonnes de ciment est tombé de l`échangeur de Ouaga 2000 et blessé grièvement ses 6 occupants.

Voir la photo
Un camion-remorque tombe de l’échangeur de Ouaga 2000
Samedi 19 juillet 2014.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le propriétaire des explosifs arrêté
Vendredi 18 juillet 2014. Ouagadougou. La compagnie de gendarmerie du Kadiogo a animé une conférence de presse sur l`explosion au quartier Larlé pour annoncer l`arrestation du propriétaire des explosifs et communiquer le nouveau bilan du drame qui est de 5 morts. Photo : lieutenant Issa Paré, commandant de la compagnie de gendarmerie du Kadiogo et chargé de l`enquête.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le propriétaire des explosifs arrêté
Vendredi 18 juillet 2014. Ouagadougou. La compagnie de gendarmerie du Kadiogo a animé une conférence de presse sur l`explosion au quartier Larlé pour annoncer l`arrestation du propriétaire des explosifs et communiquer le nouveau bilan du drame qui est de 5 morts.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le propriétaire des explosifs arrêté
Vendredi 18 juillet 2014. Ouagadougou. La compagnie de gendarmerie du Kadiogo a animé une conférence de presse sur l`explosion au quartier Larlé pour annoncer l`arrestation du propriétaire des explosifs et communiquer le nouveau bilan du drame qui est de 5 morts.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le propriétaire des explosifs arrêté
Vendredi 18 juillet 2014. Ouagadougou. La compagnie de gendarmerie du Kadiogo a animé une conférence de presse sur l`explosion au quartier Larlé pour annoncer l`arrestation du propriétaire des explosifs et communiquer le nouveau bilan du drame qui est de 5 morts.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : le jour d`après
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le quartier Larlé présentait toujours un visage de désolation au lendemain de l`explosion qui a soufflé des maisons et fait des morts et des blessés.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites. Photo : lieutenant Issa Paré, chargé de l`enquête.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Explosion à Larlé : un bilan provisoire de 2 morts et de 38 blessés
Mercredi 16 juillet 2014. Ouagadougou. Le directeur général de la sécurité intérieure, colonel Omer Bationo, a animé une conférence de presse pour donner les premiers éléments de l`enquête sur l`explosion au quartier Larlé qui font état de 2 morts, 38 blessés, 25 maisons effondrées ou partiellement détruites.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Ouaga : une forte explosion cause des dégâts matériels à Larlé
Mardi 15 juillet 2014. Ouagadougou. Une forte explosion d`origine inconnue jusque-là survenue vers 18h au quartier Larlé a causé un nombre encore indéterminé de morts et de blessés, éventré des maisons, soufflé les vitres d`immeubles et de voitures.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Faits divers : un immeuble en construction s`écroule à Ouaga
Samedi 14 juin 2014. Ouagadougou. Un immeuble de quatre niveaux en construction s`est écroulé sans faire de pertes en vies humaines en dehors de deux blessés au quartier Samandin non loin du palais royal du Mogho Naaba.

Voir la photo
Lynché pour un prétendu "vol de sexe" au Burkina Faso
.

Voir la photo
Un car de transport en commun en provenance de Douékoué (RCI), à destination de Ouahigouya au Burkina, a fini sa course dans la matinée du 24 avril 2014 dans un ravin à quelques 150 mètres du pont de Douroula, localité située à 25 km de Dédougou sur la route nationale 10
.

Voir la photo
La Direction provinciale de la Police nationale de la Gnagna (DPPN, Est) a présenté le lundi 14 avril 2014 à la presse, six présumés coupables d’attaque à mains armées , tous originaires de la province de la Gnagna
.

Voir la photo
Drame au commissariat de Bondoukuy : battu à mort pour avoir tué le concubin de sa fille
.

Voir la photo
Agression de députés UNIR/PS et ADF-RDA à Dandé : un mauvais quart d’heure pour deux députés
.

Voir la photo
Lutte contre le banditisme : Ils volaient même les brosses à dents
.

Voir la photo


Un village hanté dans l’ouest du Burkina sans un marché depuis près d’un siècle !

Agence de Presse Labor  - jeudi 22 septembre 2016  
Dans la Boucle du Mouhoun,la plus grande région du Burkina Faso située dans la partie occidentale du pays, se distingue un village atypique. Un village privé d’un marché depuis près d’un siècle de


(Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration)

Vol de carburant sur les sites d’antenne des téléphonies: le réseau démantelé

Africahotnews  - samedi 23 juillet 2016  
Il y en a de ces voleurs qui en ont dans le ciboulot et qui auraient mieux faire de s’en servir pour entreprendre honnêtement. C’est le cas de ce groupe de malfrats arrêtés et présentés ce jeudi par


(Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration)

Falsification de dates de péremption : pates, couscous et the au menu

L`Observateur Paalga  - mardi 23 juin 2015  
La brigade ville de la gendarmerie de Baskuy a tenu une conférence de presse le 22 juin 2015 à Ouagadougou dans ses locaux. Ils ont présenté aux médias des denrées alimentaires périmées et falsifiées


(Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration)

Fraude : des macaronis et des cartons de thé périmés saisis

Sidwaya  - mardi 23 juin 2015  
La brigade ville de gendarmerie de Ouagadougou a présenté, le lundi 22 juin 2015, un groupe d’individus spécialisés dans la falsification de date de péremption de produits alimentaires dans la


(Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration)

Le jaune d’œuf aussi nocif que le tabac pour les artères

Le Figaro  - lundi 22 juin 2015  
Le cholestérol du jaune d’œuf aurait quasiment les mêmes effets délétères sur les vaisseaux que la fumée de cigarette, d’après une récente étude canadienne.Riche en en oméga-3, en vitamines et en

Comment faire de la publicité sur aouaga.com?